Carnet de crochet design introduction

Carnet de crochet design introduction

Lorsque j’ai découvert les amigurumis en 2019, j’ai trouvé ça formidable et je me suis dit qu’il fallait absolument que je crée mes propres personnages. Puis après viens la réalité, et j’étais très complexée par toutes les belles créations que je voyais. Avec tous les beaux patrons qui existe, suis-je vraiment légitime pour créer mes propres designs ? Tout ça pour vous dire que j’ai mis trois ans avant d’oser faire mes propres créations, et que j’ai beaucoup regretté qu’il n’existe pas de livre sur le crochet design (du moins pas à ma connaissance) pour le mois de mai je vais donc vous donnez des pistes pour vous lancez, et un petit défi. J’espère que ça vous plaira 

 Par quoi commencer quand on veut designer ? 

Apprendre : 

Avant de courir il faut déjà apprendre à marcher. Le premier conseil que j’aurais à vous donner, avant de commencer à créer vos propres designs, c’est d’apprendre à crocheter. Une fois que vous avez passé cette étape, essayez différents styles et différentes créatrices. Il n’y a pas d’école de crochet design, on apprend sur le tas et chacune a sa façon de faire. Certains ont vraiment un style et des méthodes unique (tel que crafty intention qui ne crochète pas en spirale mais en cercle de mailles fermé. Elle a fait les beaux-arts et cela se ressent dans sa manière de concevoir les volumes comme une sculpture)   

Dessiner :  

Je vous conseille de dessiner votre amigurumi a taille réelle. Comme un gabarit, ça vous permettra d’avoir un repère sur la taille de votre création. Ça vous permettra aussi de mieux visualiser les endroits où vous devez faire des diminutions ou des augmentations. Ça vous permettra aussi de réduire les erreurs de proportion. L’erreur commune et d’avoir une tête disproportionnée par rapport au corps, ou des bras trop petits… Ect. Apprenez à voir comment sont créés les volumes, personnellement, pour moi l’amigurumi c’est vraiment de la sculpture, pour d’autres se sera plus mathématiques.  (Pour faire les augmentations et diminution on commence souvent par un cercle magique, si on commence par 6 ms dans cm, alors on fera les volumes en multiple de 6, et si c’est 8 ms en multiple de 8..ect) c’est une manière de procéder facile pour un début. 

Écrire :  

Écrivez TOUT vos essais ! Croire que vous saurez refaire à l’identique un amigurumi que vous avez déjà fait une fois, c’est une erreur que j’ai souvent faite et que je fais toujours. Alors oui, c’est chiant de noter, surtout quand on a fait et refait et que votre beau carnet et tout raturé, mais c’est essentiel. 

 Expérimenter : 

Vos premiers prototypes ne seront jamais parfaits, mais c’est en se trompant qu’on apprend. L’avantage du crochet et qu’il se défait facilement, et qu’on peut réutiliser le matériel, alors n’hésitez pas à vous tromper, à faire et défaire. 

 

S’inspirer  

Une manière relativement simple pour débuter, comme le dessin, partir d’un patron déjà existants. 

Gros WARNING ! Attention si vous faites cela, veillez à ce que la créatrice du patron autorise les modifications, ou sinon ne le postez pas sur les réseaux et gardez le pour vous et vos proches. (Et Évidemment même si on a fait beaucoup de modifications d’un patron initial, on n’est pas shein, on ne vend pas un patron fait à partir d’une autre créatrice.)  

 

Voilà j’espère que cette introduction vous a plus, pour vous entrainer je vous proposerais bientôt une base de patron sur laquelle vous pourrez vous entrainer. 

Bon crochet ^^ 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *